Bon Plan et à découvrir : Banished

1

Si vous aimez les jeux de gestion, de stratégie en temps réel et de survivalisme : Banished de Shining Rock Software est fait pour vous.

Au premier abord, on pourrait croire que le genre city builder serait mort et enterré. Vu les piètres nouveautés que des studios pourtant renommés nous ont pondus ces dernières années, on s’attend principalement à dépenser des DLC pour mettre son jeu à jour, s’éclater un peu face à ses adversaires puis ranger le jeu dans un placard au bout de quelques heures, voir quelques semaines pour ceux qui essayent de se rassurer en en ayant pour leur argent.

Pourtant, un développeur indépendant et passionné du genre, répondant au nom de Luke Hodorowicz, a réussi à réconcilier les gamers (les vrais, les puristes) avec ce style de jeu, en développant à lui tout seul Banished, un véritable bijou, à la fois réaliste, subtil et addictif.

Gérez un groupe de quelques survivants exilés qui devront construire et développer leur ville, avec tout ce que ça comporte comme progrès et déclin, car le jeu mise avant tout sur le réalisme de la communauté.

Vous passerez la plupart de votre temps à attribuer un nombre impressionnant de professions-clées à vos citoyens qui formeront une véritable synergie, dans le but de survivre plus tard au prochain hiver. Et il arrive très vite…

En temps réel, adoptez la stratégie idéale pour que votre village soit prospère, en affrontant les pénuries alimentaires, le manque d’outils, les catastrophes naturelles ou encore le vieillissement de la population. Car le jeu est exigeant, et il vous faudra faire preuve de patience, de bon sens, d’organisation et de rigueur, pour éviter les pénuries de ressources, les incendies ou encore les risques de maladies infectieuses, sous peine de voir votre village mourir à petit feu…

Là où Banished est vraiment intéressant, outre des graphismes simples mais efficaces et une musique apaisante, c’est sur son concept de natalité et de vieillissement qui donne envie de savoir jusqu’où l’on peut aller, les ressources étant interminables et les cartes générées aléatoirement.

Jouable uniquement en solo, il vous faudra inévitablement faire face à l’échec, et vous relever lors d’une prochaine partie pour trouver et maintenir le bon équilibre qui permettra de garantir la sécurité et la survie de vos citoyens, selon l’évolution de l’environnement.

Disponible aujourd’hui à 5,95€ jusqu’à minuit sur g2a.com, Banished est habituellement à 18,99€ sur Steam, et à 19,99$ sur le site de shiningrocksoftware.

Une chose est sûre, c’est que le jeu mérite amplement son succès, et plaira principalement aux adeptes des jeux type « bac-à-sable », promettant de véritables challenges et de très nombreuses heures de jeu à exploiter…

Share.

Un commentaire

Laisser un commentaire

bool(false)
Page generated in 0,293 seconds. Stats plugin by www.blog.ca