La NSA a besoin de seulement 8 secondes pour infecter votre ordinateur

1

Edward Joseph Snowden, ancien employé de la NSA et de la CIA apporte de nouvelles révélations concernant les modes opératoires de la NSA. Hier, de nouveaux éléments ont été publiés sur le site internet Intercept, créé par un ancien journaliste du journal britannique The Guardian, Glenn GreenWald. Il s’avérerait que la NSA ait développé des logiciels afin de pirater les données de millions d’ordinateurs, en moins de 8 secondes.

Nous savions déjà que la NSA avait infectée 50 000 réseaux et que plus de 200 millions de SMS étaient récoltés chaque jour. On sait maintenant que la NSA utilise le logiciel Turbine. Ce malware existe depuis 2004, mais selon les dernières informations, il serait utilisé à grande échelle depuis 2010. Ce dernier est à la base conçu pour les communications qui ne peuvent pas être surveillées par des moyens « normaux et traditionnels ». Des millions d’ordinateurs à travers le monde aurait donc ainsi été infectés, ce qui aurait donné la possibilité à la NSA d’accéder à des données Internet et à des réseaux téléphoniques étrangers.

Il faut aussi savoir que Facebook est très utile pour la NSA, qui utilise un leurre leur permettant d’infecter les ordinateurs et d’accéder aux dossiers. Mais ce n’est pas tout, puisque des mails et des spams contenant ce fameux malware ont été envoyés.

Ce logiciel malveillant s’installe en 8 secondes et peut prendre des photos avec votre webcam et enregistrer vos conversations depuis votre micro. On comprend bien pourquoi Tim Berners-Lee veut une charte mondiale pour protéger internet. Cette organisation a donc besoin de très peu de temps seulement pour tout savoir de vous, ça fait froid dans le dos.

Cette collecte d’informations automatique de masse a été effectuée dans le Maryland au siège de la NSA, mais aussi depuis le Japon et le Royaume-Unis. Histoire d’arrondir les bords, un responsable de la NSA a rappelé une nouvelle fois à l’AFP que ces opérations étaient utilisées « exclusivement à des fins de contre-espionnage ou d’espionnage à l’étranger pour des missions nationales ou ministérielles, et rien d’autre. » On y croit ou on n’y croit pas…

Share.

Un commentaire

  1. Franchement, cela fait très amateur de la part de la NSA… y-a des gosses qui utilisent des RAT et qui ont plusieurs milliers de zombies contrôlables, alors c’est franchement pas un exploit.
    Qu’ils installent des backdoors dans du matos, ça fait déjà un peu plus institutionnel, passe encore.
    La NSA, ce sont des minables qui ne méritent que notre mépris. On devrait démanteler ce vulgaire golem au services des oligarques.

Laisser un commentaire

bool(false)
Page generated in 0,274 seconds. Stats plugin by www.blog.ca