Le Martin JetPack, les déplacements dans les airs d’ici 2016 ?

0

La Martin Aircraft Company’s prévoit de mettre à destination des particuliers son jetpack P12, en vente dès l’année prochaine.

Glenn Martin travaille sur le projet de développer un réacteur dorsal depuis 1981. Au cours de toutes ces années, il n’a jamais abandonné son rêve de se déplacer un jour dans les airs, et en 1998, il a eu l’ambition de créer sa propre société : la Martin Aircraft Company’s.

Après de nombreux prototypes, le Martin JetPack semble se perfectionner puisque l’entreprise a finalement reçu l’autorisation des autorités néo-zélandaises pour pouvoir décoller.

Composé d’un boîtier en fibre de carbone et de kevlar, l’engin mesure 1m50 pour 1m67 de large, avec un poids de 180 kg sans le pilote, et un peu plus à cause des nombreux équipements de sécurité. Ce qui ne l’empêche pas de voler jusqu’à 100km/h pour une autonomie de 30 minutes et atteindre une altitude maximale de 1000 mètres (selon les lois en vigueur de chaque pays, n’espérez pas voler très haut…).

Une licence de pilote sera nécessaire pour maîtriser les deux joysticks, le parachute ainsi que les deux grands rotors, alimentés par un moteur V4 de 200 chevaux, qui dispose d’un réservoir d’une capacité d’essence de 45 litres.

La priorité de piloter le Martin JetPack sera pour l’instant limitée aux militaires et à certaines professions de sauvetage et de sécurité, lors de catastrophes naturelles par exemple. Ensuite seulement, les particuliers pourront s’essayer à voyager dans les airs pour un prix d’environ 150 000$.

Pour suivre les dernières informations concernant les avancées sur le marché du Martin JetPack, rendez-vous sur le site officiel, sur Twitter ou bien sur Facebook.

Sinon je vous recommande aussi les articles sur l’AeroMobil et l’Aero-X.

Share.

Laisser un commentaire

bool(false)
Page generated in 0,195 seconds. Stats plugin by www.blog.ca