Scio, un analyseur moléculaire de poche

1

Scio est un petit objet connecté capable d’analyser chacune des molécules présentes, et apporter des informations complètes sur la composition d’aliments, de plantes ou de médicaments.

De la taille d’une clé USB, Scio est mis au point par la startup israélienne Consumer Physics, et s’annonce comme une véritable avancée scientifique et numérique.

Imaginez pouvoir connaître le nombre de calories et la fraîcheur des aliments, surveiller la santé de vos plantes et la composition de vos médicaments simplement avec un simple scan. A l’origine, ces appareils existent depuis longtemps mais sous forme de machines résidants dans des laboratoires de recherche spécialisées. En miniaturant cette technologie, il suffit maintenant de pointer ce petit spectromètre à une distance comprise entre 5 et 20 mm de la cible, et Scio analysera durant 5 secondes l’objet en question, pour déterminer un résultat et obtenir les informations souhaitées.

En fait, l’appareil utilise le principe de bio-résonance. Une technologie infra-rouge projette un rayon qui pénètre à une profondeur de 2 à 3 mm sous la surface de l’objet, et traite l’information par un algorithme exécuté depuis une base de donnée sur une plateforme de cloud computing.

Évidemment, toutes les informations chimiques de la planète ne sont pas connues donc les résultats sont interprétés avec la meilleure précision possible.

Scio était un projet entièrement financé grâce à une campagne de crowfunding sur Kickstarter en 2014, et devrait rapidement être disponible au public dans peu de temps, au prix abordable de 299$.

Share.

Un commentaire

  1. Ahah, encore une belle arnaque ! Je ne dis pas ça parce que c’est une startup israelienne, mais on commence à s’y habituer à leur pseudo nouvelle technos.
    Ils avaient promis une technologie Raman … au final, on se retrouve avec un vulgaire analyseur infrarouge (SPIR). Il ne faut pas en attendre grand chose: surtout pour les allergiques car les traces ne sont pas détectées comme cela a été promis dans la campagne. La réalité, c’est que c’est juste une analyse spectroscopique de surface qui peut reconnaitre quelques molécules, voir certaines vitamines, mais pour le reste c’est pas très sensible.
    Pire encore, une analyse de ce type a besoin d’énormément d’échantillons pour s’étalonner. Tiens, c’est ce qu’ils promettent aussi…. ouais, mais dans des conditions identiques de test : avec un échantillon connu, déjà analysé par ailleurs, et à même température, pression, taux d’humidité, etc.
    Donc, 300€ pour cette cochonnerie, c’est vraiment une grosse arnaque !

Laisser un commentaire

bool(false)
Page generated in 0,449 seconds. Stats plugin by www.blog.ca