Serval, pour téléphoner sans réseau

1

Serval est un petit programme qui inquiète les autorités, disponible gratuitement sur Android, capable de se connecter à d’autres mobiles sans utiliser de réseau ni de carte SIM.

Crée par l’australien Paul Gardner-Stephen (chercheur de l’université Flinders d’Adelaïde puis étudiant à l’Institut national des sciences appliquées de Lyon), il suffit de « rooter » son smartphone pour supprimer les verrous des opérateurs, et d’installer le logiciel. Reposant sur le système de maillage entre téléphones, Serval s’adapte à la distance des mobiles disposant du même programme et permet ainsi de communiquer directement entre eux, de mobile en mobile, sans que les propriétaires aient à faire quoi que ce soit.

Entièrement disponible en open source, le projet est disponible et en constante évolution, proposant des nombreuses perspectives comme échapper à la surveillance d’un pays sous contrôle de Big Brother, ou prioritairement utilisé dans les zones ou pays dans le monde ne disposant d’aucun opérateur.

« Dans les années 1980, les ingénieurs travaillant sur les premiers prototypes avaient imaginé des réseaux mesh, simples et bon marché. Mais les compagnies de téléphone les avaient empêchés de travailler dans cette direction, parce qu’elles voulaient préserver leur modèle pyramidal contrôlé par le haut, hérité du téléphone filaire – techniquement caduc mais commercialement très profitable. Aujourd’hui encore, si les mobiles ne peuvent pas se parler directement au niveau local, c’est parce qu’ils sont verrouillés par les opérateurs, qui obligent les usagers à passer par leurs relais et donc par leurs systèmes de facturation » explique l’inventeur.

Share.

Un commentaire

  1. Pingback: TextSecure, pour rendre vos SMS et MMS vraiment privés | DiazePaM

Laisser un commentaire

bool(false)
Page generated in 0,349 seconds. Stats plugin by www.blog.ca