Sur les traces de la civilisation disparue des Vikings

0

Nous allons aujourd’hui à la rencontre des vikings. Alors, bien entendu, ils ne sont plus, mais il n’en demeure pas moins des traces d’eux qui nous permettent d’en savoir plus sur leur vie, leurs batailles et leurs convictions.

Rendez-vous est pris à la forteresse d’Harald, premier roi viking. Alors, certes, la forteresse a été construite il y a plus de 1000 ans et est inoccupée aujourd’hui, mais vous verrez qu’elle peut nous apprendre de grandes choses et que ces murs sont encore imprégnés de la sueur des vikings.

Tout d’abord, il faut savoir que ce peuple a fait parler de lui en attaquant le monastère de Lindisfarne, l’un des hauts lieux de la chrétienté. Leur réputation d’hommes assoiffés de sang et de guerriers infatigables et née ici, ce jour. Aucun moine ne s’attendait à être attaqué un jour, il s’agissait tout de même d’une enceinte réservée au culte de dieu.

Mais les vikings n’en avaient pas grand-chose à faire et ils semblaient très motivés par l’appât du gain. Le monastère était en effet parsemé de diverses richesses, ainsi que d’un grand nombre d’esclaves. Ils ont ensuite mis le feu à la bâtisse, marquant ainsi leur passage.

Quoi qu’il en soit, le raid de Lindisfarne a été le premier d’une longue série de massacres et de pillages.

C’est à Lindholm Hoje que ce trouve un mystérieux cimetière viking. De nombreuses tombes y ont été découvertes et pour selon qu’elles sont très vieilles, elles sont tout de même assez bien conservées. Les pierres tombales sont disposées de façon à former des cercles, des triangles ou encore des bateaux. Quoi qu’il en soit, ces symboles devaient avoir une importance capitale pour les vikings.

Birka était une ville viking très prospère. Aujourd’hui, il n’en reste plus rien, car l’humidité a mis à mal toutes les bâtisses, mais il semble qu’en sont temps, la ville était très développée. Il reste tout de même de nombreux petits objets partiellement abîmés par le temps, mais qui nous en apprennent tout de même plus sur les vikings. Il semble donc que les artisans ne travaillaient pas seulement pour les marchés locaux, mais qu’ils exportaient également leurs objets. L’activité du village était donc florissante et prospère.

Cela aurait d’ailleurs attisé les jalousies, c’est pour cette raison qu’ils auraient créé des remparts solides, afin de pouvoir se défendre en cas d’attaque. Mais contre qui auraient-ils bien pu avoir à se défendre ? Et bien contre des vikings. En effet, le terme viking désigne le fait de prendre la mer ou voyager, pour piller et ainsi s’enrichir. Tous ceux qui s’en allaient donc dans ce sens étaient des vikings.

C’est dans un musée en Norvège qu’est entreposé un navire viking. Il est plutôt bien conservé et nous offre l’opportunité d’imaginer le genre de voyages que pouvaient entreprendre les vikings. Il fallait être expérimenté pour naviguer sur ce genre d’embarcation, elles étaient en effet difficiles à manœuvrer.

Une autre forteresse se trouvait à Fyrkat et ses vestiges en disent long sur cette époque. Les artefacts retrouvés donnent en effet une dimension humaine au site. On se rend compte que cette dernière a été construite pour la guerre, mais il semble également qu’elle était la clef de voûte de toute une société. Malheureusement, c’est à la mort du roi que le site peu à peu est tombé dans l’oubli.

Retenons tout de même que les vikings étaient des guerriers hors paires et qu’ils n’ont pas hésité une seconde à traverser les mers et les contrées pour s’enrichir. Alors certes, c’était aux dépends des autres, mais les temps étaient durs et la facilité de rigueur semble-t-il. Mais ils avaient acquis un savoir faire exceptionnel et étaient parfaitement intégrés dans leur environnement.

> Source

Share.

Laisser un commentaire

bool(false)
Page generated in 1,545 seconds. Stats plugin by www.blog.ca