Xerox Parc crée DUST, une puce qui s’autodétruit sur demande

0

Xerox PARC vient de développer une puce autodestructible en d’infimes petits morceaux.

Afin de toujours mieux protéger des données sensibles malgré toute la sécurité que l’on puisse mettre en œuvre (cryptographie, stéganographie, protocoles…), il n’existe toujours pas de solution ultime à 100%, mais celle-ci s’en approche.

Les ingénieurs en recherche et développement de Xerox Palo Alto Research Center ont crée DUST (Disintegration Upon Stress-Release Trigger), une puce capable de se désintégrer à volonté. Des échanges ioniques constituent les éléments sur une plaque en Gorilla Glass, le même matériau utilisé pour les smartphones.

Le système est conçu de sorte qu’un laser ou un signal radio fasse chauffer la résistance pour briser le circuit. Cette technologie à l’architecture complexe pourrait pour l’instant servir à l’armée américaine, au cas où la puce contiendrait une clée de chiffrement. Il s’agit d’ailleurs d’un projet nommé Develop Vanishing Electronics, une initiative du département américain de la défense, la DARPA.

Share.

Laisser un commentaire

bool(false)
Page generated in 0,479 seconds. Stats plugin by www.blog.ca