Télécharger son esprit depuis un ordinateur, ou l’immortalité en 2045

0

Demain, conserver son intelligence et son cerveau dans un ordinateur n’appartiendra plus à la science-fiction mais bel et bien à la réalité.

Ray Kurzweil, directeur ingénieur de chez Google, a annoncé lors du Global Futures 2045 Congress de New York, « que nous deviendrons de moins en moins biologiques, la technologie sera tellement puissante qu’elle pourra gérer et remplacer toute notre biologie corporelle, devenue inutile. Nous pouvons créer des corps virtuels ainsi que de la réalité virtuelle très réaliste. »

La priorité est déjà active dans le domaine de la médecine dont on ne cite plus les exemples de ces dernières années. Kurzweil a affirmé que selon les calculs nécessaire pour obtenir une intelligence humaine, nous aurons la capacité de multiplier celle-ci par un facteur de un milliard. En s’inspirant de la loi Moore (les ordinateurs doublent leur vitesse tous les deux ans), il cite l’exemple les progrès de l’impression 3D et du séquençage ADN.

Selon lui, « les photos ou images utilisées en avatars et auxquels les internautes s’identifient aujourd’hui auraient le même principe, sauf qu’il s’agira d’un corps virtuel dont nous pourrions changer autant de fois que l’on le souhaite, tout comme l’environnement qui l’entoure. Il suffirait d’une extension de vie radicale pour obtenir des millions d’environnements virtuels à explorer, afin d’étendre la capacité de nos cerveaux.

Il n’existe actuellement que 300 millions de modèles strictement hiérarchisés, mais dans l’avenir il pourrait il y en avoir 300 milliards, voir 300 trillions. »

(Source)

Share.

Laisser un commentaire

bool(false)
Page generated in 0,386 seconds. Stats plugin by www.blog.ca